Les 20 Km de Bruxelles se préparent. Le 31 mai 2009, à 15h nous aurons des fourmis dans les jambes!  A vos agendas

 
OOPS. Your Flash player is missing or outdated.Click here to update your player so you can see this content.
Accueil
Qui sommes nous ?
Projets
Le Forum
Témoignages
Agenda
Nous soutenir
Informations
Publications
News

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Statistiques

Membres: 13910
Publications: 166
Liens: 40
Visiteurs: 2786231
You are here: Accueil arrow Informations arrow Dossiers thémathiques arrow DOSSIER: Transposition des gros vaisseaux (TGV)
DOSSIER: Transposition des gros vaisseaux (TGV) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Index de l'article
DOSSIER: Transposition des gros vaisseaux (TGV)
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6

Présentation clinique
Avant la naissance, le sang du fœtus est oxygéné par le placenta et non par ses propres poumons. Par ailleurs, pendant la vie fœtale, deux communications intracardiaques sont normalement présentes : une communication interauriculaire (entre les oreillettes) et le canal artériel (entre l’aorte et l’artère pulmonaire). Elles sont toutes deux nécessaires à la circulation ‘normale’ chez le fœtus.  La présence naturelle de ses communications avant la naissance permet au fœtus porteur d’une TGV d’être oxygéné correctement et donc de se développer harmonieusement. Il en résulte que l’enfant naît en général avec une taille et un poids normaux, ce sont même souvent des gros bébés.

A la naissance, les poumons deviennent les ‘oxygénateurs’ du sang. En présence d’une TGV, le sang oxygéné en provenance des poumons sera renvoyé aux poumons au lieu d’être envoyé vers le corps. L’aorte ne recevra que du sang très bleu en provenance des veines caves. L’enfant sera donc très cyanosé. Néanmoins, les premières heures de vie, cette cyanose peut être moindre par la persistance du canal artériel et de la communication entre les oreillettes (foramen ovale) permettant un certain mélange entre le sang bleu et rouge (figure 3). Cependant, rapidement (même parfois tout de suite après la naissance), ces deux orifices auront tendance à se fermer. L’enfant deviendra alors extrêmement cyanosé. Cette cyanose entraînera un manque d’oxygénation des différents organes d’où un mauvais fonctionnement de ces organes. En l’absence de traitement approprié, ceci peut conduire au décès de l’enfant.

 Image


En cas de TGV simple, l’auscultation cardiaque ne mettra pas en évidence de souffle cardiaque. Autrement dit, si un nouveau-né est très cyanosé, une auscultation cardiaque normale ne permet pas d’exclure une TGV. 



 
< Précédent   Suivant >