Les 20 Km de Bruxelles se préparent. Le 31 mai 2009, à 15h nous aurons des fourmis dans les jambes!  A vos agendas

 
OOPS. Your Flash player is missing or outdated.Click here to update your player so you can see this content.
Accueil
Qui sommes nous ?
Projets
Le Forum
Témoignages
Agenda
Nous soutenir
Informations
Publications
News

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Statistiques

Membres: 14041
Publications: 166
Liens: 40
Visiteurs: 2982940
You are here: Accueil arrow Informations arrow Dossiers thémathiques arrow DOSSIER: L'endocardite
DOSSIER: L'endocardite Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Index de l'article
DOSSIER: L'endocardite
Page 2
Page 3

L'endocardite expliquée par le Professeur C. Ovaert (Mars 2009)

Définition

L’endocardite est une inflammation de l’endocarde, qui est la fine couche de tissu qui recouvre l’intérieur du cœur et donc également les valves cardiaques. C’est donc la couche de tissu qui sépare le muscle cardiaque du sang circulant. La cause de l’endocardite est en général infectieuse, le plus souvent bactérienne. Il existe beaucoup plus rarement des endocardites immunitaires, comme par exemple dans la maladie de Kawasaki ou dans le lupus erythémateux disséminé.

L’endocardite bactérienne survient le plus souvent lorsque des bactéries d’une autre partie du corps viennent via le sang, se nicher dans le cœur. Lorsque les bactéries s’installent sur le cœur, en particulier les valves, elles peuvent proliférer et former des ‘végétations’ (amas de bactéries) qui peuvent détruire de façon très importante certaines parties du cœur et des valves. L’endocardite survient rarement sur un cœur strictement normal. Le plus souvent, il existe une malformation cardiaque prédisposante, comme par exemple une sténose valvulaire aortique sur bicuspidie, une communication interventriculaire, ou après remplacement d’une valve par une valve mécanique ou une homogreffe. 

Image
Jonathan et sa maman
 

Pour qu’une endocardite voit le jour, il faut en général un passage d’une quantité importante de bactéries dans le sang. Ceci peut, par exemple, se voir en cas d’existence d’un abcès, et surtout au moment de l’incision ou de la manipulation des abcès. Des exemples d’abcès à concentration bactérienne élevés sont par exemple les caries dentaires, les angines

bactériennes, les abcès digestifs profonds, les infections de peau etc. … La présence prolongée de cathéters intraveineux, ou l’injection intraveineuse abusive et sans soucis d’hygiène de drogues par des toxicomanes peut également favoriser la survenue d’une endocardite, même sur un cœur normal. Les bactéries comme les streptocoques ou les staphylocoques sont fréquemment retrouvés comme agent causal. Dans un certain nombre d’endocardites cependant, aucun facteur favorisant ou aucun antécédent infectieux n’est retrouvé. 



 
< Précédent   Suivant >