Si vous souhaitez nous donner un petit coup de pouce financier, votre contribution est la bienvenue sur notre compte

001-2723026-21
IBAN : BE17 0012 7230 2621
BIC : GEBABEBB
Tout don à partir de 40 € donne droit à une exonération fiscale.

 
OOPS. Your Flash player is missing or outdated.Click here to update your player so you can see this content.
Accueil
Qui sommes nous ?
Projets
Le Forum
Témoignages
Agenda
Nous soutenir
Informations
Publications
News

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Statistiques

Membres: 14042
Publications: 166
Liens: 40
Visiteurs: 2987980
You are here: Accueil arrow Témoignages arrow Témoignage de la maman de Philippe : opération cardiaque
Témoignage de la maman de Philippe : opération cardiaque Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Image Depuis sa naissance, nous savons qu’il doit se faire opérer mais il n’y avait pas de quoi s’affoler, on devait se préparer pour ses 5 ans.

Lorsque juillet 2005 est arrivé, les dates se précisent…

Nous avons vu le docteur Rubay en août pour fixer la date de l’opération en janvier 2006 et les explications pour nous rassurer le plus possible. Pendant les 4 mois, beaucoup de questions, de stress, d’angoisse et de larmes mais toujours quelqu’un de la famille pour nous soutenir le moral. Il ne fallait pas que Philippe sente que j’avais très peur, on pense toujours au pire et rarement que tout se passera très bien...


Le grand jour est arrivé, on est parti le 3 janvier pour 11 heures aux Cliniques Saint Luc de Bruxelles. Lorsque nous sommes arrivés, divers examens : prises de sang, radio du thorax, échographie, …
Le soir, Philippe dort, papa entre les coups et… maman se promène dans le couloir.

Le 4 janvier, 06h30, debout ! Bain d’Isobétadine pour Philippe, un sirop à avaler, une blouse et direction la salle d’opération. Je me suis déguisée et Philippe a bien rigolé avant de s’endormir. Cela fait bizarre comme impression, on ne peut plus rien faire pour lui.

L’opération s’est déroulée plus rapidement que prévu et s’est très bien passée ; je remercie encore le Docteur Rubay et les assistantes.

Quand on a pu le voir, Philippe était encore endormi, les mains liées car il enlevait tout ce qui le gênait.

Le lendemain déjà, retour dans sa chambre. Il a déjà commencé à boire et manger aux soins intensifs. Je remercie tout particulièrement l’infirmière qui a soigné Philippe les 4 et 5 janvier.

Dans la chambre, cela a été très vite, lorsqu’il n’ a plus eu la perfusion, il a marché ce jour-là ; le lendemain et les jours suivants, de mieux en mieux et nous avons dû même le freiner un peu car il faisait « le petit sot » dans son lit !

Maintenant, Philippe est un petit garçon comme les autres, avec une histoire à raconter et une cicatrice dont il fier et qu’il montre à ses copains.

Je termine ma lettre par un grand MERCI !
Au professeur C. OVAERT
À Madame DRESSE (technicienne)
Au professeur RUBAY et son équipe
Au service des soins intensifs, au docteur DETAILLE et les infirmières
Au couloir 82 : à toutes les infirmières qui ont soigné Philippe pendant son séjour.

Bonne continuation à tous !

On compte sur vous pour soigner encore beaucoup d’autres enfants !

Sabrina,
La maman de Philippe.
(2006)

 

 
< Précédent   Suivant >