A cœur ouvert2018-11-28T15:26:57+00:00

En parler ou pas

Madame Bracke-Desloges,
maman d’Alexandre
 :

« Il me semble important de ne pas masquer le problème. Alexandre a toujours su qu’il allait être opéré. Il l’a d’ailleurs expliqué en classe à son retour et ses copains ont ensuite découvert sa cicatrice à la piscine. Avoir une cicatrice est même devenu « à la mode » un temps. Ses copains étaient fiers d’afficher leurs cicatrices pour montrer qu’eux aussi étaient courageux J ».

Voir leurs témoignages

La famille Flores Posadas :

« Avec le recul, on se rend compte que les enfants cardiaques savent et connaissent leurs limites mieux que nous. Il ne faut pas (trop) les empêcher de faire des choses et de s’intégrer à la vie. Mais il faut expliquer la situation à leur entourage pour que chacun soit attentif en cas de problème. » 

Voir leurs témoignages

Madame Belot-Dachelet,
maman d’Eléanore
 :

« Personnellement, je n’ai jamais rien caché à Eléanore ni à ses sœurs. Je lui ai expliqué ce qu’elle avait et ce qu’elle risquait. »

Voir leurs témoignages

Vous avez des questions ?
Envie de partager votre témoignage ?

Rejoignez la communauté