A la maison et à l’école2018-11-28T15:56:59+00:00

Au quotidien

A la maison et à l’école

  • Une cardiopathie n’est pas l’autre. Dans certains cas, cela n’aucune incidence sur le quotidien de l’enfant. Dans d’autres cas, l’évolution de son état de santé devra être surveillé chaque jour, à la maison, et par des visites régulières chez le cardiologue.

  • Il faut généralement être plus vigilant quand un enfant atteint de cardiopathie tombe malade (fièvre ou autre). Il est généralement conseillé de se rendre rapidement chez le médecin. Certains parents choisissent de ne pas mettre leur enfant en crèche pour le préserver de microbes qui pourraient l’affaiblir. C’est une question de choix et une décision à prendre au cas par cas.

  • On constate également que les nourrissons atteints de cardiopathies ont plus de mal à téter car cela leur demande beaucoup d’efforts. Des alternatives existent, comme en témoigne la famille Bracke-Desloges (lien vers son témoignage).

  • Prévenez toujours l’école, les enseignants et leurs petits copains de classe de leur souci de santé. Ils seront plus vigilants et attentifs au cas où. Et plus indulgents en cas d’absence.

Témoignage de la maman d’Eléanore Belot-Dachelet  « Eléanore pratique les mêmes activités que les autres enfants. Même du sport mais elle est plus vite fatiguée. Ses copains sont aux petits soins avec elle. Ils la couvent même de trop ;-)). »