Nos projets

Mise à disposition de jeux pour les enfants

Pour de nombreux enfants cardiaques, l’hôpital est le passage obligé pour une vie meilleure… Nous estimions important de dédramatiser le milieu hospitalier pour gagner la confiance et la collaboration futures de ces enfants.

Que ce soit pour un premier contact ou pour un suivi régulier, la consultation est souvent synonyme d’attente très longue pour les enfants et difficile à gérer pour les parents.

Aujourd’hui, les murs ludiques et décoratifs sont devenus passionnants. Les appliques murales, de réelles invitations à la découverte ! Si les petits explorent les panneaux sensoriels et les éléments à pousser, à glisser ou à tourner, les plus grands s’acharnent à résoudre les casse-têtes et labyrinthes… Le camion de pompier quant à lui rassemble tout le monde !

Mission accomplie : le couloir s’anime aujourd’hui d’éclats de rire et non plus de pleurs !

C’est certainement en hospitalisation que se vivent les moments les plus pénibles. Il est d’autant plus important de rendre ce lieu de vie agréable pour que l’enfant retrouve sérénité, envie de rire, de bouger et de jouer…

Nous avons le souhait de faire de la salle de jeux un lieu d’aventures et de découvertes grâce à différents panneaux de jeux éducatifs et sensoriels, un espace de détente et plusieurs structures laissant libre court à leur imagination. De nombreuses heures de distraction en perspective…

Nous nous engageons aussi à régulièrement renouveler la bibliothèque et les différents jeux.

Nous profitons de l’occasion pour remercier chaleureusement tous nos généreux donateurs !

Nous félicitons aussi les élèves des écoles communales de Woluwé-Saint-Lambert et remercions plus particulièrement Mr. Ligot pour l’initiative et le soutien à l’occasion de la semaine caritative Wolu-Vert.

La Fondation Saint-Luc et l’association ALAEC se sont également jointes à nous dans ces projets ambitieux.

Merci à tous pour votre soutien et votre confiance !

Accompagnement à la sortie de l’hôpital

Nous recherchions un article utile pouvant à la fois améliorer nos moyens de communication et aussi bien servir de cadeau que d’un produit proposé à la vente….

Notre association a ainsi fait le choix de collaborer avec la société LILLIPUTIENS à la réalisation d’une trousse de toilette en exclusivité pour Nos Enfants Cardiaques.

Nous la voulions bien entendu aux couleurs de notre nouvelle charte graphique mais aussi pratique, sympa et attirante aux yeux des enfants !

Après plusieurs propositions, voici notre coup de cœur…

Aujourd’hui, la trousse de toilette financée par Nos Enfants Cardiaques est offerte à tous les enfants opérés de leur petit cœur.

La trousse de toilette « Nos Enfants Cardiaques » entre ainsi progressivement dans les familles….

Remise à la sortie, elle est également garnie de différents produits de soins que nous avons gracieusement reçus de la société LA ROCHE POSAY.

Le lait Lipikar, le baume Cicaplast, le gel lavant et la protection solaire sont particulièrement appréciés par les parents qui en font le meilleur usage au domicile. Grâce à la société COLGATE, une brosse à dents et un dentifrice sont également offerts pour sensibiliser les enfants cardiaques à l’importance de l’hygiène bucco-dentaire.

L’occasion pour nous de remercier nos trois partenaires pour cette collaboration productive !

Activités récréatives en famille

Chaque année, nous organisons des événements pour nos familles. Nous espérons qu’elles puissent échanger leur vécu, leurs difficultés, leurs réussites, …

Nous avons déjà organisé une journée à Planckendael, une journée à Houtopia, une matinée avec le cirque Stromboli, une séance de cinéma avec la rencontre de St Nicolas, la visite des lieux interdits, …

Soutiens aux familles

Sensibilisation

Bien-être à l’hôpital: Massothérapie

Depuis mai 2009, des séances individuelles de massothérapie sont offertes par l’asbl Nos Enfants Cardiaques aux enfants cardiaques hospitalisés.
Cet accompagnement par le toucher et le massage des enfants, petits ou grands, leur offre un temps de pause, un moment de relaxation dans leur journée soit bien remplie de soins et d’examens, soit trop calme et cela change les idées.

Cette invitation à la détente est complémentaire aux autres approches proposées comme le passage des artistes du Pont des Arts ou de la musicothérapeute.
Dans un contexte de massage, on crée un autre espace de toucher que celui du soin indispensable à la santé du patient. On leur fait une proposition de passer un moment ensemble. On laisse s’installer la confiance pour créer un espace où l’enfant se sent en sécurité et où une relation d’égal à égal peut naître entre le masseur et le massé.
L’invitation à une expérience de toucher et de massage peut être faite à chaque enfant hospitalisé en concertation avec l’équipe soignante mais elle n’aboutit pas nécessairement à une séance de massothérapie. Chaque enfant a ses spécificités, sa tolérance par rapport au toucher et d’un jour à l’autre ou d’un moment de la journée à un autre, l’humeur et les émotions de l’enfant sont respectés.
Ces séances sont proposées à l’enfant avec l’accord du parent s’il est présent en chambre.
Le parent peut aussi bénéficier du moment de détente rien qu’en regardant son enfant se faire masser et se relâcher.
La massothérapeute peut également proposer un massage au parent ou une séance d’apprentissage de quelques gestes simples.

Fanny Calcus est massothérapeute en milieu hospitalier et en institutions spécialisées accueillant des enfants en situation de handicap ou de pathologie lourde. Elle a par ailleurs créé une maison de répit et de ressourcement pour les parents et les fratries de ces enfants, la Casa Clara (www.casaclara.be).
Voici son témoignage :

« Pour moi, accompagner par le toucher et le massage un enfant malade ou porteur d’un handicap c’est :
Être consciente que chaque rencontre est un cadeau unique.
Recueillir auprès de l’équipe soignante les informations préalables à la prise en charge de l’enfant : de quoi souffre-t-il, quel est le contexte de la maladie, comment se sent-il en ce moment, quel est son environnement familial…

Aller à sa rencontre le coeur grand ouvert, avec bienveillance.
Se prêter au jeu de l’apprivoisement mutuel.
Se mettre à son rythme.
Lui demander s’il est d’accord que je le touche et le masse. S’il hésite ou refuse, reprendre la phase d’apprivoisement, refaire une suggestion, en posant simplement ma main sur sa main ou en le berçant par exemple.

Rien n’est préparé, tout est à découvrir à chaque séance, pas à pas, main dans la main, peau à peau.
Poser mes mains sur un corps qui a tant de choses à dire, bien consciente que je vais également toucher son mental.
Être pleinement présente, attentive et bienveillante, à l’écoute de son langage verbal et non verbal, adapter mon toucher à ce que je peux ressentir ou interpréter de son attitude.
Souhaiter apaiser l’enfant, atténuer ses tensions physiques, réduire son angoisse et son stress, lui apporter confort et réconfort.
L’amener à découvrir des sensations douces et agréables dans son corps.
Effleurer, masser, c’est aussi me laisser toucher.
Accompagner un enfant malade par le toucher et le massage c’est parfois aussi lui dire « au revoir ».
Et pour tout cela je remercie les professionnels, les enfants et les familles qui m’accordent leur confiance pour vivre ces beaux moments d’échange. »