Qui sommes nous ?2015-05-27T18:46:09+00:00

asbl Nos enfants cardiaques

L’association « Nos Enfants Cardiaques » est composée de parents d’enfants cardiaques et de membres de l’équipe soignante des Cliniques Universitaires Saint-Luc à Bruxelles. Elle a pour but l’amélioration du bien-être des enfants porteurs de malformations cardiaques et de leur famille.

Le mieux-être de l’enfant, cela implique la prise en compte de tous les paramètres influençant sa vie :prise en charge médicale, information et prévention, amélioration du cadre hospitalié, soutien psycho-social, protection et reconnaissance des droits des enfants-adolescents-jeunes adultes cardiaques.

Par l’organisation d’activités récréatives familiales, la mise en place de services spécifiques, les échanges sur le forum ou encore le suivi de familles, les membres bénévoles de l’association proposent leur écoute et leur dynamisme au service des enfants cardiaques et de leurs proches.

Téléchargez notre dépliant en PDF

Qui sommes nous?

Nous sommes tous des bénévoles…

  • Parents d’enfants, adolescents ou jeunes adultes cardiaques

  • Professionnels de la santé, du service de cardiologie pédiatrique des Cliniques Universitaires Saint-Luc à Woluwé.

Nos objectifs

  • Créer un lien et une entraide entre les familles

  • Offrir une écoute

  • Informer

  • Proposer des activités de rencontre

  • Collaborer à des projets d’humanisation des soins, dans le service de cardiologie pédiatrique
    des Cliniques Universitaires St-Luc

  • Aider financièrement les familles qui en ont besoin

Que proposons-nous ?

  • Un journal trimestriel « Petit Cœur ».

  • Un site Internet avec des informations.
  • Des activités récréatives : participation à des festivités (20 km de Bruxelles…), balades en famille, concerts, visites d’expositions…

  • Des journées d’information : visites des « lieux interdits », conférences…

  • Une permanence téléphonique au 0479/968539

  • Un accompagnement des familles au sein du service de cardiologie pédiatrique.

  • Un suivi téléphonique des familles lors du retour à la maison après une intervention.

  • Un projet d’entraide « baby-sitting ».

  • Cette liste n’est pas limitative et vos suggestions sont les bienvenues.